01 septembre 2010

Mon mari s'appel Arabica

Greece



Les Cyclades.

Si on vous en a déjà parlé, on a du vous dire un tas d'adjectifs plus émerveillés les uns que les autre à leur sujet.
Beau, superbe, magnifique, unique, dépaysant, mythique, bleu, turquoise, outremer, et blanc, lumineux, éclatant, magique, enchanteur, antiques, citées de rêve, paysages époustouflants, mer translucide, chaleur torride, nuit illuminée, villes qui ne dorment jamais...
Ils ont raison. C'est ça les Cyclades. Un endroit vraiment singulier, impossible de voir de telles îles ailleurs.

J'en ai ramené des souvenirs, des bons, des moins bon, des amitiés, peut êtres longues, ou pas, et une totale addiction pour ... le café glacé.

Une boisson servie quasiment partout là-bas. Moi qui ne suit pourtant pas accro au café en général, j'en suis tombée amoureuse. Faut goûter pour comprendre. Et pour aimer. Parce que c'est assez spécial tout de même.

J'aime bien l'idée que maintenant, la pensée des Cyclades me ramène la saveur et la fraîcheur du café glacé sur les lèvres.



Oh oh oh, pour ceux qui veulent suivre mes dessins, graph', tout ce que vous voulez... Par ici que ça se passe


Commentaires sur Mon mari s'appel Arabica

Nouveau commentaire